Une flotte de véhicules d’entreprises est tout aussi rétrofitable que la voiture du particulier. Pourquoi les gestionnaires de flottes devraient chercher à bénéficier de cette opportunité ?

 

Le rétrofit électrique consiste à extraire le moteur thermique (essence ou diesel) et à le remplacer par un moteur électrique afin que le véhicule devienne une voiture 100% électrique. La règlementation s’adapte à cette pratique encore peu répandue en Europe.

Les bonnes raisons de rétrofiter sa flotte

Le rétrofit électrique n’est pas LA solution parfaite pour les flottes de véhicules d’entreprise.

Quelles sont les bonnes raisons de rétrofiter son parc automobile :

  • Entretien : convertir une voiture thermique en électrique, c’est une potentielle réduction de l’entretien jusqu'à 30%.
  • Autonomie : le rétrofit permet d’adapter l’autonomie à l’usage en intégrant la quantité de batterie représentant la plupart des usages. 
  • Borne de recharge : avec l’électrification de la flotte, c’est aussi la possibilité de déployer ou mieux exploiter les bornes de recharge.
  • Réduction des dépenses : les coûts liés au carburant sont réduits par 2 à 3. 

 

L’électrification de la flotte

L’électrification de la flotte de véhicules est une action devenue incontournable face aux nouveaux enjeux liés à l’énergie et aux nouvelles contraintes réglementaires. L’achat de véhicules neufs électriques est une réalité dans l’électrification des flottes. Le coût du véhicule électrique étant encore supérieur à celui de son équivalent thermique, les solutions alternatives sont à prendre en considération pour maintenir une gestion optimale.

Le rétrofit est l'une de ces alternatives. Le maintien plus longtemps des véhicules dans la flotte prend son sens dans une démarche RSE globale. Il est souvent plus judicieux de convertir en électrique les véhicules existants au lieu d'en acheter des neufs. Le budget ne sera pas le même.

Il faudra toujours des véhicules neufs mais quand 50% du CO2 émis par un véhicule est comptabilisé lors de sa fabrication, il convient de travailler l’équilibre.

Après quelques heures pour rétrofiter une voiture et quelques milliers d’euros (montant dépendant de l’autonomie recherchée), le véhicule devient 100% électrique. Plus de consommation d'essence ou de diesel. Après le rétrofit, la voiture se recharge avec une prise électrique.

 

Les bornes de recharge

Lorsque des voitures électriques sont déployées dans une flotte d'entreprise, la recharge avec des bornes adaptées n'est pas à négliger. Il faut déterminer le nombre de prises nécessaires pour assurer la charge du parc et déterminer quelle sera l'organisation des recharges au regard de la consommation.

Attention, se limiter à des superchargeurs pour une recharge rapide entraine certainement une usure prématurée des batteries.

L'organisation de la recharge, dont les bornes de recharge, est un vrai sujet pour la migration d'une flotte.

 

👉Lire aussi : La recharge de la voiture électrique

 

Le passage à l'éctrification de son parc

L’électrification d’un parc automobile est techniquement « facile » mais l’acceptation par les usagers de votre flotte est fondamentale tout comme l’information et la formation. Certains usagers peuvent être réticents à rouler en voiture électrique par manque d’expérience, par crainte d’une autonomie trop réduite ou encore d'une conduite sans boite de vitesse manuelle.

L’électrification d’un parc se prépare, les gestionnaires de flottes l'ont bien compris.

De nombreux avantages incitent les entreprises à franchir le pas de l'électrification de leurs flottes : réduction des coûts d’entretien, d'exploitation, de maintenance, réduction des émissions de CO2, respect de l'environnement, rouler en véhicule propre.

 

Vous êtes un gestionnaire de parc intégrant de voitures citadines, polyvalentes ou VUL, contactez-nous pour déterminer comment vous pouvez optimiser l’électrification de votre parc avec le rétrofit électrique.

Contactez Transition-One

 

retrofit

Articles similaires