Le rétrofit d’une voiture thermique en voiture électrique impacte la conception initiale de la voiture même si les concepteurs du rétrofit cherchent à en limiter l’impact.

La ré-homologation du véhicule rétrofitée est donc indispensable. Comment se passe cette homologation ?

 

La finalité de l’homologation

Dans l’union européenne, la mise sur le marché d’un véhicule doit passer par un processus d’homologation national ou européen. C’est la barrière à l’entrée du marché automobile.

La finalité d’une homologation, historiquement appelée « Passage aux Mines », consiste à vérifier par un tiers de confiance le respect des normes en vigueur pour les nouveaux véhicules. L’obtention de l’homologation est un gage de sécurité pour la voiture validée par des tests et des spécialistes.

L’homologation est indispensable pour toute modification d’un véhicule.

 

L’homologation d’une voiture rétrofitée

Les voitures rétrofitées, modifiées en profondeur, vont être soumises à l’obtention d’une homologation nationale avec un processus spécifique. L’homologation du changement de la motorisation (passage du thermique à l’électrique) challenge les concepteurs sur trois sujets :

  • le respect des caractéristiques techniques de la voiture initiale : équilibre des masses, puissance de la voiture, poids total à charge,
  • le respect d’une norme de sécurité des batteries appelée « R100 révision 2 »
  • le processus de rétrofit lui-même pour assurer la reproductibilité de la conversion

 

L’homologation de série

Pour une activité industrielle du rétrofit permettant de faire bénéficier le rétrofit au plus grand nombre, il est indispensable que l’homologation du véhicule n’entraine pas d’opérations freinant la conversion. En obtenant une homologation de série (processus audité dans l’homologation et par la suite), cela veut dire que le rétrofit respectant le processus prévu n’aura pas d’autres opérations de contrôle par un tiers à mener, comme un constructeur pour une voiture neuve. 

L’homologation de série donne donc aux concepteurs de rétrofit la possibilité d’en produire ou faire produire beaucoup.

 

La livraison de voitures homologuées

Homologuation

Les clients d’un véhicule rétrofité récupéreront leur véhicule avec une homologation sans avoir à suivre une procédure complémentaire. Le certificat de conformité émis par le concepteur permet d’obtenir ensuite le nouveau certificat d’immatriculation.

Transition-One a décidé d’automatiser la procédure d’obtention du nouveau certificat d’immatriculation pour le recevoir sans démarche complémentaire par lettre recommandé avec accusé de réception (LRAR).

L’homologation pour son aspect légal mais aussi pour la sécurité est une étape fondamentale pour le rétrofit.

 

Réservez dès maintenant le rétrofit de votre voiture !

Je précommande mon rétrofit

 

Crédit Photos : Transition-One

 

retrofit, homologation

Articles similaires