Transformer son véhicule thermique (essence ou diesel) en 100% électrique et rouler en toute légalité sur les routes… c’est maintenant possible en France !

retrofitT1

 

Le Journal Officiel de la République a publié ce vendredi 3 avril, l’arrêté ministériel du 13 mars 2020 relatif aux conditions de transformation des véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible.

La commission européenne a rendu un avis positif en février 2020 sur l’arrêté français permettant l’homologation des véhicules transformés en électrique. Il n’est donc plus nécessaire d’obtenir l’accord du constructeur pour l’homologation d’un véhicule transformé en électrique.

 

Homologation du rétrofit

Transition-One est satisfait de ce changement de réglementation. Après 18 mois de travail, les membres fondateurs de l’association AIRe se réjouissent de l’évolution de la filière en France.

« Le futur, c’est le rétrofit. Tout le monde ne peut pas s’offrir une voiture électrique neuve, il suffit de rétrofiter votre voiture essence ou diesel en électrique », déclare Aymeric Libeau, fondateur de Transition-One et secrétaire général de l’AIRe.

« La conversion des anciennes voitures dans le parc automobile nous a semblé être une très bonne idée pour décarboner nos transports et redonner une nouvelle jeunesse à ces voitures polluantes qui n’auront plus le droit de circuler sur nos routes d’ici quelques années ».

Fiat          capot

L’homologation de série sera donc possible pour des véhicules immatriculés depuis plus de 5 ans. Il y a un potentiel de croissance sur le marché du rétrofit automobile pour les véhicules particuliers et industriels : des créations d’emplois locaux, plus de 65 000 voitures rétrofitables avec un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros (source AIRe).

Le rétrofit consiste à extraire le moteur thermique pour le remplacer par un bloc moteur électrique et des batteries.

 

Réduction des émissions de C02

La transition écologique implique des changements de comportement dans les mobilités. Une petite voiture émet environ 1 tonne de CO2 pour 10 000 km. « Le rétrofit est une formidable opportunité pour agir individuellement. N’attendons pas ! » déclare Aymeric Libeau.

La barrière de l’homologation est enfin levée, les investisseurs sont rassurés et vont pouvoir investir dans cette filière d’avenir. « Les levées de fonds vont être essentielles pour lancer l’industrialisation du retrofit » précise Aymeric Libeau.

twingo

« Nous convertissons des petites voitures destinées à des trajets du quotidien disposant de 100 à 200 km d’autonomie selon les modèles (Renaut Twingo 2, Mini, Fiat 500, Clio 3, Kangoo…).

Le tarif reste très attractif comparé au coût d’acquisition d’un véhicule neuf qui reste encore très élevé. Pour une citadine, le prix du rétrofit est à partir de 5 000 euros, alors qu’une voiture électrique neuve coûte plus de 20 000 euros », explique Aymeric Libeau.

Découvrez les modèles de voitures éligibles au rétrofit Transition-One.

 

A propos de Transition-One

Créée en 2018 à Orléans par Aymeric Libeau, Transition-One se donne pour objectif de répondre à la transition écologique dans le domaine automobile en développant des solutions pour diminuer les émissions de C02.

Transition-One rétrofite votre voiture thermique en voiture moderne : électrique, connectée et abordable.

Transition-One a ouvert ses précommandes pour le rétrofit de voitures 100% électriques. Réservez sur la boutique Transition-One.com.

Transition-One a fait partie de la première session d’incubation en 2018 de CarStudio, l’accélérateur AutoTech de solutions innovantes pour les enseignes du groupe Mobivia : Norauto, Midas, Carter-Cash, Auto 5 (Belgique) et A.T.U (Allemagne).

Transition-One est membre fondateur de AIRe (l’association des Acteurs de l’Industrie du Retrofit Electrique).

 

Crédit Photos © Transition-One

 

retrofit, homologation

Articles similaires